La vie n’attend pas

Il n’y a pas à attendre d’être tout lisse, tout réparé, tout faussement parfait pour vivre le couple.


Sous ces idées se cachent évidemment la peur de tomber amoureux mais parce que la peur du rejet/abandon, de revivre de la mémoire, simplement. Alors une excuse qui passe bien, surtout en spiritualité est celle ci : « Quand je serais guéri je rencontrerai quelqu’un. » Derrière c’est encore et toujours la peur qui dit ça pour protéger de la mémoire qui pourrait se rejouer. Il n’y a pas de mal et c’est souvent nécessaire de se reconstruire après une rupture, néanmoins on sait pertinemment qu’on a toujours des choses à voir et que fuir l’amour par peur de revivre un passé révolu ne peut pas perdurer sous peine de ne plus rien vivre du tout en restant dans des croyances liés aux expériences passées.


C’est au contraire en se laissant l’opportunité de vivre à nouveau l’amour que l’on s’aide. Pas d’expérience par peur de souffrir = fuite de la vie = pas de réalisation = vivre dans le passé.
Pour les gens profondément blessé il est évident de revoir le rapport à soi-même et quel être aimant on est avec soi, si on se fait encore la guerre, nous jugeons, répondons à l’autre par peur du rejet, etc.


Mais il est aussi essentiel selon moi de prendre le temps de découvrir l’autre, sortir de cette idée que si on a pas tout, tout de suite, c’est que l’autre nous rejette (ou n’est pas sérieux, ou pas réellement intéressé, etc tout un de projections inutiles.)


L’autre est un être qui porte aussi des mémoires douloureuses et laisser du temps à la découverte respective c’est un véritable engagement.
L’amour est souvent à l’image de notre société de consommation, on veut tout tout de suite et on passe de ce fait à côté de la découverte réelle. On court après le temps tout le temps et certains ne savent plus construire une relation sur le long terme, car encore sur des schémas « Tu dois me rendre heureux/heureuse et si c’est pas le cas je me casse ».

Il y a donc à apprendre à se rendre heureux soi même pour vivre la relation plus sereinement.
Nous pouvons voir que beaucoup de personne se séparent après les mois dits passionnels, ils ne se connaissent qu’en surface, ils n’ont pas pris le temps de se découvrir, dans leurs différents aspects, les sombres (qui ne sont que des réponses aux peurs/mémoires) comme les lumineux, ils n’ont pas osé se dire ce qui avait besoin d’être dit par peur de blesser (c’est la peur du rejet derrière), ils ne se sont pas fait le cadeau d’exprimer leurs émotions, etc
L’amour c’est du temps à se découvrir (se découvrir soi aussi), c’est du partage, c’est des paroles et du silence, c’est pas quelque chose de figé ou de prédéfini, c’est pas quelque chose de statique, et c’est accepter que nous comme l’autre, sommes des êtres changeants et libres.

En acceptant cela, la relation amoureuse est riche et vécue pleinement.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :