« Je » cherche la paix

« Je » cherche le silence mental, or le silence mental est l’absence de « je ».

La recherche de la paix mental ne peut être abordé que par l’observation de « je » (autrement dit le petit moi/le moi psychologique). De « ses » pensées, des émotions qui le traversent.

Cette observation fait grandi l’observateur (autrement dit la conscience).
La conscience met en lumière ce qui gesticule en dehors d’elle.
Elle ne peut donc plus en l’instant, se confondre avec.

De l’observation du « je », du « moi », peut naitre la seule et unique PAIX.


Elise

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :